Brigitte et Florence, orthophonistes et membres actifs de l’équipe PAIPS, témoignent de leurs parcours. Elles nous dévoilent leur motivation de départ et leurs premiers pas dans le projet qu’elles avaient initié : LOGOS.

La naissance de l’idée de LOGOS

« Nous travaillons depuis de nombreuses années avec une population d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes sourds ou dysphasiques, ne possédant pas ou peu de langage, souvent plus ou moins illettrés. Nous nous sommes longuement questionnées au regard du développement croissant des nouvelles technologies, sur la nécessité de trouver un outil via une application. Celle-ci permettrait à ces personnes d’être davantage autonomes dans leur communication de tous les jours.

 

Imaginez-vous dans cette situation : vous ne savez pas bien parler, vous ne pouvez pas bien vous faire comprendre, vous ne lisez pas, ou très peu, vous n’écrivez pas. Et si, en plus, vous n’entendez pas, comment faites-vous pour comprendre votre interlocuteur car même si vous connaissez la Langue des Signes, c’est rarement son cas. Comment pouvez-vous alors vous débrouiller dans votre vie quotidienne ?

 

Passage à l’action

En novembre 2016, nous avons eu l’opportunité de participer au Hacking Health sur Lyon, soutenues par notre employeur, la Fondation OVE. Qu’est-ce que le Hacking Health (Hackathon Santé) ?

C’est une organisation qui réunit durant un week-end, des professionnels de l’informatique, des juristes, des coachs venus d’horizons divers, tous bénévoles, et prêts à mettre leur intelligence, leurs compétences, au service d’un projet sanitaire ou médicosocial avec, pour but, de faciliter la vie des malades ou des usagers.

Lors de la première soirée de ce Hackathon, nous avons présenté notre problématique, pu réunir autour de notre projet une équipe très motivée et aboutir ainsi à la conception de « LOGOS » : « une application mobile pour aider les personnes en difficulté de communication à se faire comprendre en images ». Nous avons obtenu le prix médicosocial.

De l’idée à la réalisation

Mais du prototypage à la réalisation concrète du projet, il y a ensuite un parcours très long et très compliqué ! Comment donner vie à cette application ?

Par le biais de notre Fondation, nous avons eu connaissance d’une recherche similaire, conduite par Elise Valentin. A l’époque, elle pilotait le développement d’une application « PAIPS » pour des personnes sourdes avec des troubles associés, au sein d’une autre organisation du médico-social, l’association IRSAM . C’est ainsi que nous nous sommes rencontrées pour la première fois.

La proximité de nos projets était si évidente, que nous avons décidé de les réunir. Depuis environ un an et demi, nous travaillons en collaboration avec elle pour que PAIPS puisse voir le jour très bientôt ! »